Ma première approche du logiciel libre

Word share in a scrable game

Étant étudiant, j’ai toujours utilisé des logiciels propriétaires pendant ma formation. Soit parce que l’école nous incitait à les utiliser, soit parce que ces même logiciels propriétaires nous proposaient des offres gratuites afin que nous les utilisions. C’est en effectuant mon stage chez Quamob que j’ai pu découvrir ce monde qu’est le logiciel libre.

Qu’est-ce qu’un logiciel libre ?

Le logiciel libre est apparu dans les années 80 grâce à Richard Stallman et son groupe Free Software Foundation. C’est un logiciel qui suit quatre libertés :

  • Liberté d’exécuter le logiciel pour tous les usages
  • Liberté d’accéder au code source
  • Liberté de modifier ce code source
  • Liberté de redistribuer une version modifiée du logiciel

Ajouter de nouvelles fonctionnalités

Le sujet de mon stage était d’ajouter une nouvelle fonctionnalité sur Kanboard qui est un logiciel libre développé par Frédéric Guillot. J’ai pu le faire car j’avais accès au code source. C’est à ce moment que je me suis rendu compte d’une des forces du logiciel libre. S’il manque une fonctionnalité à un logiciel dont nous avons besoin besoin, nous pouvons l’ajouter. D’autant qu’il y a toujours une autre personne qui a le besoin et qui pourra bénéficier de notre contribution.

Mieux connaître le fonctionnement du logiciel

Avoir accès au code source d’un logiciel nous permet de mieux le comprendre. Soit dans l’optique d’utiliser son plein potentiel. Soit par curiosité. En effet, nous pouvons apprendre beaucoup de choses en lisant le code source et découvrir comment et avec quoi le ou les développeurs ont mis en place le logiciel. Avoir accès au code source est aussi plus rassurant pour les utilisateurs, car le logiciel est totalement transparent. On est sûr qu’il n’y aurait pas de portes dérobées, de failles de sécurité intentionnelles.

Une grande communauté

Quand on parle de logiciel libre, nous évoquons notamment sa communauté, qui est très présente. Dans mon cas, dès que j’étais confronté un problème, je regardais sur les forums et je trouvais directement une réponse. L’entraide est une des forces du logiciel libre qu’il ne faut pas négliger. De plus avoir une communauté aussi active et présente nous assure que notre code sera en constante évolution, car il y aura toujours des personnes pour prendre le relai. Ce qui offre une pérennité à votre logiciel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.